Accueil du site > Documentation > Offre et demande de nouvelles compétences en architecture

Allegret (J.), Bertrand (R.), Debarre (A.)

Offre et demande de nouvelles compétences en architecture

Groupe de recherche et d’études sur la socialisation de l’architecture (GRESA), Paris, 1991.
Rapport disponible à la bibliothèque du CDU.

1991 / Rapports

La relative saturation du marché traditionnel des architectes libéraux et l’idée qu’il faut porter en amont et en aval de la maîtrise d’œuvre, "l’esprit" d’architecture, ont motivé la mise en place de stages d’insertion professionnelle au profit des jeunes architectes. Leur insertion professionnelle dans les activités nouvelles et selon des modes d’exercice ou des statuts diversifiés s’inscrit dans un marché "potentiel" d’offre et de demande de services impliquant une qualification spécifique.

Au travail d’inventaire, de spécialisation et de révision d’attitudes, le dispositif d’encadrement des stages d’insertion professionnelle et les stages eux-mêmes contribuent plus ou moins consciemment et efficacement. Les organismes d’accueil ont-ils pu effectivement réviser la représentation qu’ils se faisaient des architectes et apercevoir des thèmes et formes de recours nouveaux en rapport avec les compétences générales ou particulières de ceux-ci ? Au préalable, il fallait cerner les caractéristiques des stagiaires, leurs savoir, leurs prédispositions, leurs motivations et leurs situations matérielles avant le stage. Ce travail s’appuie sur des informations de deux types : les unes à partir d’une enquête auprès de stagiaires et de candidats aux Albums de la Jeune Architecture, les autres tirées d’entretiens avec de jeunes architectes de ces deux groupes.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Edition et créa par Teddy Payet pour les RAMAU sous SPIP 2.1.11 [18566]