Accueil du site > 06. Agenda > 10/06/2013 - Quelle(s) temporalité(s) prendre en compte dans un projet (...)

10/06/2013 - Quelle(s) temporalité(s) prendre en compte dans un projet urbain durable ?

lundi 10 juin 2013

Quelle(s) temporalité(s) prendre en compte dans un projet urbain durable ?
Séminaire organisé par le Plan Urbanisme Construction Architecture (PUCA) et les laboratoires Habiter, Triangle, Lab’Urba et RIVES

Grande Arche de la Défense, paroi sud ( métro 1 ou RER A : La Défense) aux ministères d’une part de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie et, d’autre part, de l’Égalité des territoires et du Logement Salle 34 M 29 de 9H30 à 18 H. L’inscription est obligatoire afin de permettre l’accès à l’Arche.

"En tant que "développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre à leurs propres besoins" (Rapport Brundtland, 1987), le développement durable est une notion par essence temporelle. L’introduction généralisée de la notion dans les aménagements devrait donc amener à penser autrement les pratiques traditionnelles de l’urbanisme, ses métiers et savoir-faire à travers une attention renouvelée à la question des temporalités.
Cette journée d’études propose d’examiner la question suivante : l’introduction des principes de la durabilité dans les projets urbains permet-elle effectivement de repenser la prise en compte des temporalités ? Plus précisément, engendre-t-elle une intégration explicite de la multiplicité des temporalités inhérentes au projet urbain ? Permet-elle de reconsidérer les processus traditionnels de fabrique de la ville ? Entraîne-elle la reconnaissance des temporalités existantes et/ou la construction de nouvelles temporalités ?
Cette journée s’inscrit dans un travail plus large visant à explorer :
- Comment s’élabore à présent un discours sur la prise en compte des temporalités pour tenter de répondre aux impératifs du développement durable ? En quoi la prise en compte du temps peut-elle faciliter la transition énergétique voire l’adaptation au changement climatique et à tous ses effets potentiellement induits ?
- Comment s’accordent les temporalités des acteurs pour produire un projet urbain durable dans un contexte de transition et d’adaptation ? L’étude des arbitrages entre les temps des multiples intervenants paraît essentielle. Quel(s) cadre(s) temporel(s) de référence domine(nt) ? Quels horizons temporels sont privilégiés ? Quel est le poids des problématiques environnementales et énergétiques ? Quelles conditions praxéologiques pour la mise en action ?
- Comment la réversibilité des projets est-elle pensée dans les processus de fabrique de la ville ? Et quels types d’acteurs s’en préoccupent ? Pour quelles propositions concrètes (architecture mutable, équipements réversibles…) ?
- De quelles manières l’analyse des temps forts et des temps faibles peut-elle permettre de repenser l’optimisation des espaces, de répondre aux impératifs de réductions énergétiques, de reconsidérer la gestion des flux et des mobilités à des fins environnementales, ou encore, d’adapter les espaces à l’évolutivité des usages, voire à la réforme écologique des modes de vie ?"

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Edition et créa par Teddy Payet pour les RAMAU sous SPIP 2.1.27 [22103]