Accueil du site > 06. Agenda > 20/10/16 - Les années 68 et la formation des architectes. Pédagogies (...)

20/10/16 - Les années 68 et la formation des architectes. Pédagogies expériementales et renouvellement des savoirs

jeudi 20 octobre 2016

Journée d’étude ouverte aux chercheurs et doctorants, organisée par l’Université Paris I Panthéon Sorbonne, l’ENSA Normandie et la Cité de l’architecture & du patrimoine. Elle se déroulera le jeudi 20 octobre 2016 [9h15 - 17h30] dans Salle Anatole de Baudot de la Cité de l’architecture et du Patrimoine.

Quelles formes prend la pédagogie en architecture dans les années 1960 ? Comment évolue-t-elle à l’aune des nombreuses critiques et réflexion dont elle fait l’objet, des mouvements contestataires et des réformes successives des études ? Par quoi est-elle remplacée suite à la rupture de 1968, et dans transformations qui s’ensuivent, qui ont modifié les contenus, affirmé la légitimité scientifique de la recherche architecturale, urbaine et paysagère, diversifié les débouchés ?

La recomposition de la pédagogie architecturale, déjà amorcée avant la crise des événements de Mai 68 mais surtout effective après la fermeture de la section architecture de l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts et l’ouverture des unités pédagogiques, entraîne le recrutement massif d’enseignants. La curiosité intellectuelle de certains d’entre eux, leur mobilité les ayant conduits à fréquenter des institutions universitaires, tant en France – l’université de Nanterre, par exemple – qu’à l’étranger (entre autres, en Angleterre, aux Etats-Unis, en Italie) ou à découvrir des sites d’expérimentations de constructions (sur l’architecture de terre ou l’architecture solaire par exemple), leur permettra d’inventer et d’expérimenter de nouvelles modalités pédagogiques. Ces différents facteurs contribuent à légitimer les changements de paradigmes de la théorie architecturale mais aussi des alternatives constructives, notamment sur des thèmes tels que l’écologie ou l’environnement. Les contenus de l’enseignement s’ouvrent aussi largement aux sciences humaines ainsi qu’aux expérimentations mathématiques et informatiques.

Au travers de contributions thématisées, la journée d’étude propose de cartographier une série d’expériences pédagogiques, d’évaluer dans quelle mesure elles ont « fabriqué » des architectes prêts à embrasser la diversité des métiers de l’architecture ou, a contrario, à prendre des positions culturelles et politiques plus vastes. Quatre axes de réflexion rythment la journée :
- La formation de l’architecte : l’emphase sur le projet versus la pluridisciplinarité ;
- Le modèle collaboratif ; le modèle participatif ;
- Les transferts de méthodes (institutionnels, disciplinaires, géographiques) ;
- Les dispositifs pédagogiques en tant que tels.

Voir en ligne : Inscription sur le site la Cité de l’architecture et du Patrimoine

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Edition et créa par Teddy Payet pour les RAMAU sous SPIP 2.1.27 [22103]