Accueil du site > 05. Recherche doctorale > Promesses, épreuves et effets des fabriques territoriales en condition (...)

Chesnel (K.)

Promesses, épreuves et effets des fabriques territoriales en condition périurbaine

Enquête entre Saint-Nazaire et Nantes

Thèse de doctorat en Aménagement de l’espace, urbanisme, AAU-CRENAU

8 mars

Kevin Chesnel est Architecte D.E.-Urbaniste, Docteur en Aménagement de l’espace et urbanisme, ingénieur de recherche Labex Futurs urbains et chercheur associé AAU-CRENAU.

Soutenance le 08 mars 2021 à l’Université de Bordeaux

Résumé de la thèse :

À travers, une enquête en immersion, à l’agence d’urbanisme de la région de Saint-Nazaire, cette thèse analyse les promesses, les épreuves et les effets de la mise en place de démarches d’expérimentations interterritoriales autour de l’habitat périurbain. D’abord, elle documente les ressources et contraintes des acteurs dans la conduite de l’urbanisme en situations périurbaines. L’analyse révèle le multi-positionnement des urbanistes qui tentent de trouver des prises à travers la transformation des ingénieries de projet. Ces dernières montrent l’émergence d’une logique d’action expérimentale et d’engagements exploratoires. Néanmoins, ces démarches génèrent des épreuves alors que les modalités de coordinations en aménagement, dans le périurbain, se caractérisent par des logiques d’action ordinaires (approche règlementaire, forte présence des acteurs privés, urbanisme du court terme et séquentiel). Toutefois, des ingénieries de projets résidentiels hybrides sont construites, favorisant de nouvelles coalitions d’acteurs publics-privés, ainsi que de figures urbaines hybrides valorisant les qualités de l’habitat dense individualisé. Enfin, l’analyse des effets des expérimentations révèle une transformation des systèmes de production de l’habitat périurbain marquée par l’émergence d’une culture urbanistique. Ce travail caractérise ainsi la structuration d’un « tiers urbanisme » périurbain permettant de dépasser le dualisme urbain-rural, de rompre avec l’idée de la diffusion d’un modèle urbain et de considérer les configurations périurbaines comme le fruit de pratiques d’urbanisme issues de la combinaison de la ville et de la campagne.

Mots clés : périurbain, fabrique territoriale, expérimentation, habitat, tiers urbanisme

Le jury est composé de :

  • Marie-Christine JAILLET, Directrice de recherche CNRS, Université de Toulouse, LISST, CIEU (rapporteure)
  • Martin VANIER, Professeur, Ecole d’urbanisme de Paris, Lab’URBA (rapporteur)
  • Séverine BONNIN-OLIVEIRA, Maître de conférences, IUAR Aix Marseille, EA 889, LIEU
  • Isabelle GARAT, Maître de conférences – HDR, Université de Nantes, UMR ESO 6590
  • Joël IDT, Maître de conférences, UPEM, Lab’URBA
  • Béatrice MARIOLLE, Professeure, ENSAP Lille, UMR AUSSER 3329
  • Lionel PRIGENT, Professeur, UBO Brest, EA 7462 Géoarchitecture
  • Laurent DEVISME, Professeur, ENSA Nantes, UMR AAU 1563, CRENAU (directeur de thèse)

Voir en ligne :
- Le résumé de la thèse sur le site Thèses.fr
- La page personnelle de Kevin Chesnel

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Edition et créa par Teddy Payet pour les RAMAU sous SPIP 2.1.27 [22103]