Accueil du site > 07. Agenda > 19/09/22 - Appel à articles - Revue Projets de paysage - "Les savoirs (...)

19/09/22 - Appel à articles - Revue Projets de paysage - "Les savoirs paysagers dans l’action"

lundi 19 septembre 2022

Appel à articles sur les savoirs paysagers dans l’action pour le numéro 28 de la revue Projets de paysageà paraître en juillet 2023.

"Ce dossier ambitionne d’explorer les formes et la nature des apprentissages qui peuvent avoir cours au fil d’une action dite « paysagère », autrement dit en situation. L’objectif est de repérer des modalités de production collectives alternatives de savoirs de nature à renouveler des pratiques sociospatiales et à faire évoluer et diversifier les manières de conduire et de penser l’action publique dans les territoires. Une attention particulière est donnée dans cet appel à contributions aux notions d’action paysagère et d’apprentissage au fil de l’action. Que sait-on des savoirs paysagers convoqués ? Quelles relations entretiennent les savoirs savants avec les savoirs dits habitants ? De quelles manières ceux-ci conjugués à la capacité des habitants à apprendre au fil de l’action orientent-ils leurs projets ? Comment permettent-ils un repositionnement des autres savoirs paysagers et des formes institutionnelles de l’action en matière de paysage ?"

OBJET

"Dans ce numéro, une certaine conception de l’apprentissage sera mise en avant, l’apprentissage dit « expérientiel » d’apprenants au sens élargi du terme : potentiellement tous les membres de la situation qui participent de l’action paysagère. En prenant en référence John Dewey, fondateur de l’Experiential Learning, nous positionnons l’apprentissage comme « une activité continue et récurrente qui accompagne les êtres humains tout au long de la vie et qui est profondément ancrée dans l’expérience et la situation de vie des individus. L’apprentissage constitue ainsi un processus d’adaptation récurrent de l’individu à l’environnement » (Dewey, 1938). En adoptant de manière privilégiée une approche qui insiste sur l’étroite relation entre apprentissage et expérience, c’est ce processus d’adaptation que nous souhaitons explorer. Cela dans la mesure où nous pourrions le considérer comme l’un des moteurs essentiels de l’action paysagère. Parmi toutes les approches théoriques complexes des méthodes d’apprentissage, cette entrée permet notamment de ne pas cantonner l’idée d’apprentissage à l’acquisition de savoirs et de savoir-faire pour l’action mais de l’ouvrir aux transformations/déformations-successives-de-l’expérience-quotidienne-des-membres-d’une-situation qui se jouent au fil de l’action dans laquelle ils sont impliqués. [...]"

AXES

  • "Savoirs situés : Comment rendre compte des savoirs impliqués dans une action paysagère sans les réduire à un simple rôle instrumental ? Quelles sortes de savoirs peuvent naître au fil de l’action elle-même et pourquoi ? Quelles nécessités d’apprentissages peuvent y émerger ? Quelles conséquences pour le sens de l’action paysagère ? [...]
  • Techniques et outils de l’apprentissage : Par quels objets, par quels moyens, à quels endroits, par quelles temporalités, à quels moments, à travers quels mots, échanges verbaux ou écrits… passent les apprentissages et savoirs dans une logique d’action paysagère ? Il s’agit ici d’éviter une approche de l’acte d’apprentissage qui le limiterait à des techniques et de proposer une réflexion sur tout ce qui entre en ligne de compte au moment de l’imbrication entre apprentissage et action paysagère pour que cette dernière ait vraiment lieu. [...]
  • Apprentissages et pouvoir (la déformation des institutions) : Qui apprend et pourquoi ? En quoi l’apprentissage est l’expression d’une capacité d’é-motion des membres dans l’action paysagère ? Le terme institution est à prendre ici dans un sens dynamique tel que la psychothérapie institutionnelle, la pédagogie institutionnelle ou la socio-analyse ont pu l’employer à partir des années 1960-1970. C’est-à-dire, sous l’angle d’une trilogie dialectique énoncée par René Lourau (1970) posant l’institué, l’instituant et l’institutionnalisation comme trois moments dialectiques du concept d’institution. [...]"

INFORMATIONS PRATIQUES

Date limite d’envoi : le 19 septembre 2022.

Modalités : résumé de 2 pages (soit environ 6 000 signes) avec bibliographie indicative, 5 mots-clés et la mention du ou des champ(s) disciplinaire(s)

Adresse d’envoi : projetsdepaysage@gmail.com

Voir l’appel à articles sur le site de la revue

PDF - 228.2 ko
Appel à articles
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Edition et créa par Teddy Payet pour les RAMAU sous SPIP 2.1.27 [22103]