Accueil du site > 06. Agenda > Appel à contributions - L’animation socioculturelle, quelle place dans le (...)

Appel à contributions - L’animation socioculturelle, quelle place dans le projet urbain ?

lundi 15 octobre 2012

L’animation socioculturelle, quelle place dans le projet urbain ?
Appel à contribution pour un colloque de l’ISIAT - Bordeaux les 28 et 29 janvier 2013.


"Le projet urbain se déploie, dans sa multi-dimensionnalité (politique, économique, urbanistico-architecturale, socioculturelle), en véritable « processus social » (Roncayolo 2000) par lequel les habitants, les groupes et les responsables interagissent, entre contraintes spatiales et « fabrication du destin social ». Au coeur de cette dynamique sociétale, les pratiques et prescriptions de l’aménagement urbain contemporain - désormais liées à la notion de développement durable (« quartiers durables », « écoquartiers », etc.) - semblent évoluer vers des approches plus ouvertes aux transformations, aux débats, à la concertation et aux négociations entre acteurs sociaux multiples (Ingallina 2003). Le projet deviendrait à ce titre plus « collectif » et plus participatif. De fait, la participation est désormais convoquée comme la condition de toute action se voulant véritablement efficace sur un espace donné, sur l’amélioration du cadre de la vie, ou lorsqu’il faut régler certains dysfonctionnements sociaux, urbains et économiques. Grâce aux différentes modalités participatives, il s’agit notamment d’éviter l’exclusion et la disqualification sociale de certaines populations ; d’obtenir un gain qualitatif dans la définition et l’appropriation des projets ; de réintégrer l’éthique dans l’intervention urbaine de même que des références aux valeurs, à la citoyenneté et à de nouvelles solidarités sociales. L’objectif est aussi de retisser des liens, des sociabilités, de développer durablement le tissu social et les identités locales (Maghnous Dris 2008). En ce sens, on ne peut dissocier un projet urbain d’un projet social, culturel et socioculturel, puisque l’intervention urbaine revient à travailler sur le « vivre ensemble » et sur les ressources des habitants eux-mêmes, autant que sur le sens démocratique qu’il s’agit de donner à l’action aménageuse. (...)"

Date limite d’envoi des contributions : 15 octobre 2012.

Voir en ligne : sur le site de l’ADES

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Edition et créa par Teddy Payet pour les RAMAU sous SPIP 2.1.27 [22103]