Accueil du site > 07. Agenda > 1/02/20 - Appel à contributions - Séminaire HEnsA20- "Enseignement et (...)

1/02/20 - Appel à contributions - Séminaire HEnsA20- "Enseignement et profession"

samedi 1er février 2020

Appel à contributions "Enseignement et profession" dans le cadre du 8e séminaire du programme de recherche national HEnsA20 (Histoire de l’enseignement de l’architecture au XXe siècle) soutenu par le Comité d’histoire et le Bureau de la recherche architecturale, urbaine et paysagère du ministère de la Culture, qui se tiendra du 28 au 30 mai 2020 dans les ENSA Lyon et Grenoble.

"Au cours du XIXe siècle, la diversification et l’augmentation de la commande, les nouvelles exigences sociales aussi, nécessitèrent de réinventer le métier d’architecte. Trois problèmes indissolublement liés allaient dès lors se poser et diviser durablement les protagonistes. Il fallait d’abord déterminer qui était architecte, quelles compétences le prouvaient et quelles instances en décideraient ; puis spécifier la formation ou l’enseignement approprié et la sanction de ces parcours ; enfin, préciser les conditions d’accès à la commande. Un large consensus se dégageait toutefois pour penser qu’il appartenait à la « corporation » — mot régulièrement utilisé avec un contenu positif — d’en décider. [...]"

"[...] En 1984, la réduction de la durée des études de six à cinq ans entraîna la densification des emplois du temps et la quasi-impossibilité de « faire la place » comme naguère. L’instauration de stages formalisés ne manqua pas d’inquiéter la profession, prompte à proclamer, depuis 1968, que les diplômés n’étaient pas préparés à l’exercice du métier. Elle obtint satisfaction à l’occasion du passage au système européen dit LMD en 2005 : au-delà du diplôme d’État en architecture fut instaurée l’habilitation à l’exercice de la maîtrise d’oeuvre en nom propre (HMNOP), qu’avait souhaité d’emblée le Comité consultatif de la formation dans le domaine de l’architecture créé par le Conseil de l’Europe en 1985. Pour la première fois, la profession est ainsi présente institutionnellement dans l’ultime sanction des études. En outre, un décret du 15 février 2018 impose la présence, au sein du conseil d’administration de chaque ENSA, d’un architecte désigné par le président du conseil régional de l’Ordre de son ressort. Un premier bilan argumenté pourrait en être tiré."

INFORMATIONS PRATIQUES

Date limite d’envoi : 1er février 2020.

Adresse d’envoi : amandinediener@wanadoo.fr

Modalités : argumentaire d’une page environ, accompagné de la mention des sources mobilisées, d’une bibliographie succincte et d’un court CV.

PDF - 62.3 ko
Appel à contributions
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Edition et créa par Teddy Payet pour les RAMAU sous SPIP 2.1.27 [22103]